Ça va... "showffer"

Etienne Mbappe

A travers le monde, on va chanter, danser, s’amuser ce vendredi. A l’occasion de la fête de la musique, des concerts et spectacles sont organisés. Au Cameroun, on va décaler les festivités d’un jour. Car, le vendredi 21 juin est déclaré “Jour de deuil national”. Alors, en commémoration des soldats camerounais tués récemment et à toutes ces vies perdues dans l’insécurité dans certaines localités du Cameroun, on ne pourra vraiment pas faire la fête.

Mais samedi 22 juin, l’after sera très… show, comme on dit chez nous. Un concert exceptionnel est annoncé au parking du boulevard du 20 mai à Yaoundé. Il est organisé par l’Institut français du Cameroun (Ifc) et les Brasseries du Cameroun qui ont dévoilé les contours de cet événement au cours d’une conférence de presse qui vient de s’achever dans les locaux de l'Ifc à Yaoundé.

 

affiche concert ifc

Notez que sur ce podium, vous aurez Salatiel. Avec lui, on sera vraiment en “Week-end”.  La Go Galxie The Numer One nous embarquera dans un bikutsi électrique pour tenir «le crayon de Dieu». On enchainera sur des notes de jazz sur une basse rigoureuse et envolée de M. Etienne Mbappe. Ben Decca, le crooner de ces dame, posera une symphonie très romantique à ces décibels "électriques". D'autres jeunes pousses de la chanson camerounaise dévoileront leur potentiel dans cet art. On ne quittera pas la scène sans vibrer avec le Macase, Taty Eyong, Frédérique Ottou, Michael Mambo, Estel Mveng, Valdez Mbang, Lydol.

Lydol, slameuse de talent

A Douala, ce sera la même gamme d’ambiance. Avec des artistes au talent confirmé et apprécié, les mélomanes de la capitale économique ne s’ennuieront pas. A savourer pleinement donc les mélodies de Grace Decca, Papillon, Sale John, Beko Sadey, Annie Anzouer, Govinal, Ottou Marcelin, Tonton Ebogo.

Au Centre culturel camerounais, le Ministère des Arts et de la Culture prévoit également une belle affiche, avec John Duchant, Ateh Bazor et le virtuose Kayou.

22 juin

La Fondation Muna accueille deux jeunes talents: Dominique Atsama, passé maître du "Finger Ekang" et Herman Teutu, un doué de la flûte et du violon. Ils offrent un spectacle inédit ce samedi 22 juin à partir de 20h. Ne manquez surtout pas ça! Moi, j'y serai! On dégustera la musique autrement...

G-Laurentine Assiga